APB : LA FIN EST PROCHE… ?

L’heure de la rentrée a sonné, et à ce jour 6000 jeunes bacheliers cherchent encore leur place dans l’enseignement supérieur… Alors que la polémique enfle et que la colère gronde, Frédérique Vidal, actuelle Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a annoncé la fin de la plateforme actuelle en 2018. Révolution ou simple rénovation ? On t’explique tout !

Rénovation en profondeur ou effet d’annonce ?

 

Alors que les rectorats tentent de proposer une place aux 6000 candidats sans affectation pour cette rentrée 2017/2018, des bruits circulent sur un éventuel changement de nom, une refonte de la charte, de l’ergonomie du site Internet, ou encore de l’algorithme de la plateforme. Formidable, n’est-ce-pas ?!

Le véritable problème d’APB n’est pas tant la plateforme en elle-même, mais bien la capacité d’accueil des universités : le nombre d’inscriptions dans l’enseignement supérieur est en augmentation pour la septième année consécutive en France !

 

« Contrat de réussite étudiant » : vers (encore) plus de sélectivité…

 

D’ici fin octobre, la ministre et les acteurs de l’enseignement supérieur doivent parvenir à un accord sur le contenu du contrat de réussite étudiant. La fin du tirage au sort en est un des points majeurs, mais il sera surtout question d’établir de nouveaux critères de répartition des candidats en fonction des différentes filières.

Autant dire que ces critères vont amener encore plus de sélectivité (notamment pour le bac professionnel) pour tenter d’éliminer en amont de la phase d’admission les 20% d’étudiants qui sortent de l’enseignement supérieur sans diplôme chaque année en France. Une moyenne pourtant respectable, puisqu’elle est portée à 31% dans les pays de l’OCDE.

 

Le succès de l’admission Hors-APB

 

Le nombre de candidats bacheliers a augmenté de 7% en 2017, alors que le nombre de places dans les universités reste inchangé… Une équation que la plateforme APB ne pourra résoudre seule, même améliorée. De plus en plus de futurs bacheliers ont bien compris la situation et souhaitent se tourner vers l’admission post bac Hors-APB.

Pas de vœux à saisir, pas de liste d’attente, et surtout une offre de formations diplômantes de plus en plus riche : cette formule a tout pour plaire ! Que tu sois issu des filières générale, technologique et même professionnelle, la procédure d’admission Ipac Bachelor Factory te permet d’intégrer une école de commerce directement après ton bac ton en bénéficiant d’un suivi personnalisé tout au long de tes études. Notre Bachelor Open est la formation idéale pour prendre le temps de bien s’orienter et choisir le cursus le mieux adapté à ton profil et tes projets.

Commerce, Marketing, Affaires internationales, Communication, Finance ou encore Tourisme : à toi de choisir ! Télécharge notre documentation et découvre tous nos Bachelors, il y a forcément un campus Ipac Bachelor Factory près de chez toi !

 

Sources : Le Monde Campus et Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation

Vous souhaitez
en savoir plus sur
nos formations ?

Documentation

Vous êtes intéressé(e)
par une de nos
formations ?

Candidature